Non classé

Prendre du bon avec un hamac d’intérieur

Le hamac peut offrir un moment de détente à chacun. A la sortie de l’école, les enfants peuvent en profiter pour se détendre un peu en attendant le repas. Les parents après une longue journée de travail vont pouvoir se relaxer un peu. Le hamac peut aussi s’avérer être le meilleur endroit pour vider un peu les esprits avant d’affronter les durs labeurs de la vie. Pour cela, un meilleur choix apportera un meilleur résultat.

Comment choisir le meilleur hamac pour sa maison ? 

Le hamac est un immobilier de détente. Mais il peut aussi apporter une touche de décoration à l’intérieur d’une maison. Souvent, on retrouve ces meubles dans le jardin. Désormais il existe de multiples sortes d’Hamac destinés à l’intérieur. On peut citer parmi eux ceux : de corde, matelassés, Mayas, Brésiliens et du Nicaragua. Quel Hamac est meilleur que l’autre ? la qualité d’un hamac dépend de plusieurs caractéristiques : le niveau de confort, la résistance, le nombre de places et s’il sèche rapidement ou non. Le type qui répond le plus à toutes ces propriétés est le hamac brésilien. Les fibres de cotons, matières premières de celui-ci, sont tissés d’une manière à obtenir de jolis motifs. Unique en son genre, de par ses jolies décorations, il est très confortable et peut supporter jusqu’à  2 personnes. Très convenable, à une famille avec des enfants, il est très résistant. Le Hamac Maya est plus léger mais peut supporter plus de charge qu’on ne le croit. Le nylon avec  quoi il est construit, lui permet d’être plus résistant et moins exposé à des risques de moisissures. De plus, cette matière garantie plus de douceur. Pour augmenter le confort d’un hamac, c’est mieux de le couvrir d’un plaid doux. En même temps il apportera du style à l’hamac et encore plus de personnalité à la pièce dans laquelle ce dernier se trouve. Ceux en fourrures offrent le plus de confort et peuvent être très luxueux. On peut aussi opter pour les synthétiques pour une longue durabilité et une facilité d’entretien.  Pour encore plus de confort, les hamacs sont désormais livrés avec des coussins conforts. Les pauses détentes en roupao seront encore plus agréables.

Comment suspendre et entretenir son Hamac d’intérieur ?

Pour suspendre son hamac à l’intérieur d’une maison, il faut que la pièce dispose d’une poutre murale, si possible de 2 poutres mêmes. On peut l’installer soit à l’aide de ces 2 poutres soit au plafond. Le crochet sur lequel sera suspendu le hamac doit être placé au centre de la poutre. La distance idéale pour suspendre un hamac est de 10 à 15 pieds. Pour une distance plus basse, on haussera les crochets. En l’absence de poutre, on peut toujours en placer . En bois ou en acier, elles doivent se trouver de 1.5 à 2 pieds sous terre pour plus de sécurité. C’est encore mieux si leurs trous sont recouverts avec du ciment. Pour ce qui est de l’entretien, il ne faut jamais installer un hamac mouillé. Il sera facilement moisi. Aussi, éviter de le laisser très longtemps sous le soleil. Il  va commencer à pâlir et compromettre la beauté des couleurs. Les lavages à la machine ne conviennent pas aux hamacs. Ils doivent toujours être lavés à la main avec du détergent doux et être suspendu pour le faire sécher. Il est à noter que s’installer dans un hamac demande une certaine technique. Sinon, on risque bien d’en tomber. Il faut carrément éviter de mettre les pieds en premier. Pour commencer on se met en position assis sur le hamac, et faire monter les pieds doucement. S’installer et commencer à relaxer.

Bref, un hamac est le coin idéal pour lâcher un peu prise et se laisser aller. Il peut être une place confortable pour des agréables moments de lecture. Adultes et enfants peuvent tous en profiter. Il peut y avoir une multitude de choix d’hamac, mais les mieux sont ceux qui offrent le plus grand confort. On peut aussi les personnalisés avec d’autres pièces décoratifs tels que les plaids. Et pour encore plus de confort, ils sont accompagnés de coussins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *