hamacs
Non classé

N’oubliez de mettre des hamacs dans vos bagages avant d’aller en vacance !

Un hamac est un filet ou une toile accrocher entre deux points d’ancrage, destiné à dormir ou pour se reposer. Les hamacs peuvent être doublés, rembourrés au niveau du couchage et avoir des poches intérieures ou extérieurs. Ainsi, que des fioritures diverses pour le décorer. Le mot hamac vient de l’espagnol et est à l’origine d’un mot taino. Les hamacs sont très courants dans quasiment toutes les maisons du Yucatan. Ces gens, enfants du peuple Maya, on fait un artisanat inimité pendant des siècles de mythe. Ils sont à l’origine d’un tissage singulier dit maya hamac admettant de s’allonger dans la largeur du hamac et non de sa longueur. De ce fait, il assure aussi un confort inégal pour le dos et des tailles pouvant recevoir plus de quatre personnes. Une différence de cette région de Mexique. En Amérique du Sud, il est présent dans de nombreuses cultures natives, en particulier chez les personnes qui vivent dans les forêts primaires des régions tropicales. Mais se révèle aussi très utilisé dans toutes les couches de la foule brésilienne afin de conserver l’espace et de son coût faible.

Les hamacs sont considérés comme un art :

Se détendre et s’allonger dans la diagonale est la véritable façon d’utiliser un hamac. Dans cette position on se sent bien à plat, sur le côté, sur le dos et même sur le ventre. Pour les Latinos qui y sommeillent depuis leur naissance. La principale raison pour laquelle le hamac fut modifié en occident c’est que ce sont les sauvages qui se couchent en rond et en travers. Alors il l’en ajouté des barres en bois à chaque extrémité. En outre, les Latinos américains n’utilisent jamais de barres en bois sur leur hamac. Contrairement aux idées reçues, le hamac est très utile pour le dos en raison de son particularité de soulager pour maintenir totalement réparti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *